Infos diverses

Pompier volontaire = un sauveteur secouriste du travail (SST) ?

Un pompier volontaire au sein de l'équipe, peut-il remplacer un sauveteur secouriste du travail (SST) ? 

spvCette question nous a été posée il y a peu par l'un de nos clients, or la réponse peut vous intéresser.

Le code du travail (Articles R4224-15 et 16) indique que l’employeur doit organiser les secours et former des personnels aux gestes d’urgence, mais ne précise pas que ce soit un Sauveteur Secouriste du Travail en particulier qui assure les gestes d'urgence.
Pour autant, la CARSAT et l’INRS recommandent la formation des SST car elle contient une partie prévention qui permet de repérer les dangers et tous types de situations dangereuses.

Lire la suite...

La maîtrise de la langue française, un préalable à la formation

La maîtrise de la langue française : prérequis des formations trop souvent négligé

Lorsqu'un salarié est mis en formation, il est impératif de vérifier s’il remplit bien les prérequis signalés sur le programme et/ou indiqués par votre Conseiller en formation.
En effet, nous constatons de plus en plus souvent que des personnes sont positionnées sur des formations alors qu'elles ne maîtrisent pas la langue française et/ou les 4 opérations de base en mathématiques.
Dans la plupart des cas, ces personnes passent un mauvais moment en formation. Elles se sentent isolées car elles ont du mal à comprendre ce qui se dit ou ce qui est écrit.
Prenez le temps de vous imaginer en formation avec un formateur qui utiliserait  une langue inconnue de vous, vous ne seriez pas très à l'aise et voué à échouer aux évaluations quelles quelles soient. Et bien c'est ce qui se passe quand est envoyé en formation, une personne qui ne maîtrise pas la langue française.
Par ailleurs, comment imaginer que les personnes sur les chantiers puissent saisir les consignes de sécurité, surtout si elles sont complexes, si elles ne connaissent pas les rudiments de la langue qui est employée autour d'eux.

Lire la suite...